Rise and shine hunny ! Aujourd’hui je fais enfin mon grand retour après quelques mois d’absence pour de te parler d’un sujet très important car source de bienfaits : le sommeil. Ou devrais-je plutôt dire l’importance du sommeil et du repos en général.

Credit : Pinterest @Matildadjerf

Malgré qu’il fasse partie intégrante de notre vie car vital et ancré à part entière dans notre rituel quotidien, il nous arrive tout de même par moment de le négliger, de sous-estimer son importance. Certaines personnes tentent quant à elles de lui accorder une place centrale mais peinent à le trouver. Dans les deux cas la conséquence est la même : le manque de sommeil génère en nous divers problèmes qui constituent une entrave au bon déroulement de la journée.

Ici, je vais t’expliquer quelles peuvent être les causes liées à l’insomnie ainsi que les conséquences que cela peut avoir sur ton organisme. Pour finir, je te donnerais quelques petites astuces afin de résoudre cette problématique et de retrouver un équilibre au quotidien.

C’est parti!

Pour commencer il est important de distinguer deux types d’insomnie :

L’insomnie passagère (elle survient à cause d’une situation en particulier que nous sommes en mesure d’identifier et, comme son nom l’indique, de façon non permanente).

L’insomnie chronique (elle survient au moins 3 nuits par semaine pendant 2-3 mois minimum et relève du domaine de la psychologie et/ou de la psychiatrie).

Ici nous nous concentrerons plutôt sur l’insomnie passagère car comme tu le sais je ne suis ni psychologue, ni psychiatre, ni médecin et n’ai donc pas les outils nécessaires ni les compétences permettant de régler les problèmes d’insomnies chroniques.

Si tu souffre d’insomnie chronique je te conseille donc de te diriger vers un professionnel de la santé qui sera en mesure de répondre à ta problématique et de t’apporter les soins nécessaires. Ce n’est pas un sujet à prendre à la légère !

Les causes de l’insomnie passagère

Il est important de commencer par comprendre les raisons qui peuvent être à l’origine de ce trouble du sommeil car cela va nous permettre à de nous concentrer sur les actions à mettre en place en fonction des causes principales. Ces dernières peuvent être diverses et variées mais les plus fréquentes sont :

1. Psychologiques : stress, anxiété, petite ou grosse déprime…

Il est possible que tu sois dans une période de ta vie qui te semble plus compliquée qu’à l’accoutumé (par exemple cette situation de crise sanitaire qui est pour le coup très anxiogène, des soucis au travail, des soucis familiaux, une peine de coeur…) et que cela génère en toi du stress, des angoisses, des moments de grosse déprime. Les problèmes du quotidien ont souvent tendance à se mêler les uns aux autres dans notre cerveau et à nous empêcher de relativiser, de penser à autre chose, ce qui peut par la suite venir parasiter notre sommeil.

2. Environnementale ou liées à l’hygiène de vie : Bruit, lumière, température de la pièce, mauvaise literie, consommation d’excitants, consommation excessive d’alcool ou de tabac…

Les causes environnementales peuvent être vraiment diverses, c’est pourquoi il faut être attentif à ce qui serait susceptibles de te déranger et de venir perturber ton sommeil. Même si elles sont parfois hors de notre contrôle (exemple bruits du voisinage), il existe toujours des solutions pour au minimum améliorer la situation (et non, tuer ton voisin relou n’est pas une option).

Les conséquences

Les conséquences d’un manque de repos prolongé peuvent être réellement nocives pour ton organisme. Entre la fatigue, les troubles de la vigilance et les problèmes de concentration, cela peut avoir un véritable impact sur ta santé et même dans le pire des cas te faire développer certaines maladies si la situation se répète trop souvent. C’est pourquoi il est nécessaire d’agir dès les premiers petits signaux sans forcément attendre que cela n’affecte plus ton quotidien.

La fatigue physique provoquée par le manque de sommeil est la conséquence la plus importante à retenir car finalement elle est également la cause des dites maladies, problèmes de concentration et troubles de la vigilance. En effet, un organisme affaibli est un organisme qui a plus de chances de dysfonctionner et/ou de contracter des maladies !

Parmi les différentes problématiques liées à la fatigue on retrouve :

La somnolence diurne : Elle désigne une réelle difficulté à rester éveillé et peut provoquer, si elle est quotidienne ou presque, une altération des performances scolaire ou professionnelle, des difficultés sociales et familiales mais aussi des accidents sur autoroute.

Des risques de dépression : Comme tu l’aura compris la dépression peut être la cause mais également la conséquence de l’insomnie. Ne pas assez dormir peut conduire à une réelle frustration mais surtout agir directement sur ton moral (crises d’angoisses, idées noires…)

Elle peut également mener à de l’hypertension, des problèmes coronariens (angine de poitrine, infarctus..), une altération du système cardio-vasculaire

Enfin bref ! Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de trop développer cette partie, je dois déjà t’avoir fait assez peur pour que tu ai envie de passer à la partie suivante n’est ce pas ? 😉

 

Quelques astuces pour retrouver un sommeil profond et régulier

Bien souvent, lorsque nous sommes fasse à un problème récurent, nous allons avoir tendance à nous demander pourquoi ça nous arrive à nous. Nous allons nous dire que c’est injuste, sans pour autant prendre conscience du fait qu’il est en notre pouvoir de faire bouger les choses. Puis on va attendre que ça passe, croyant naïvement (ou en se voilant la face parfois), que le problème va se régler tout seul. Si tu es entrain de lire cet article, c’est que tu n’es pas (ou du moins plus) dans cet état d’esprit et c’est déjà un bon début.

Alors si tu veux faire bouger les choses, il suffit de commencer par changer ta manière de faire. Tu n’es pas sans savoir que pour bien dormir, il y a plusieurs choses à éviter, de même qu’il y en a d’autres à justement privilégier.

A éviter :

1. Les écrans juste avant de te mettre au lit ou de t’endormir. (Je vais particulièrement développer ce point car il représente selon moi un véritable problème qui touche notre génération.)

Pourquoi ? Tout d’abord à cause de la lumière bleue émise par les écrans. Le site de la Mutuelle Générale nous l’explique d’ailleurs bien : « (…) la lumière bleue influe sur notre horloge biologique : le jour, elle éveille, en revanche, le soir, elle dérègle car elle empêche la sécrétion de la mélatonine, une substance chimique qui facilite le sommeil. »

Il existe également une autre raison pour laquelle il est déconseillé d’utiliser nos gadgets électroniques avant de dormir : Tout simplement car tu transmets de nouvelles informations à ton cerveau et que tu l’empêche de se mettre en mode veille avant d’entamer ta nuit. Le processus de retour au calme va être plus long, tu ne va pas te focaliser sur ton endormissement mais plutôt penser à ce que tu as pu voir ou lu.

J’ai une petite anecdote d’ailleurs pour te prouver la véracité de mes propos (et parce que je suis d’humeur à te raconter ma vie) : quand j’étais plus jeune je jouais pendant des heures et des heures aux Sims (sur ordinateur). Je geekais tellement que c’était devenu une réelle obsession. J’y pensais en me couchant, en me levant, tout le temps. Mais le pire c’est quand je me mettais au lit. Les images que mon cerveau avait enregistré de ce jeu durant la journée et la soirée passaient en boucle dans ma tête. Je n’en dormais pas de la nuit et si je dormais, j’en rêvait. (Voilà, tu ne me verra désormais plus de la même manière mais c’est pour ton bien. Ah et je ne joue plus au Sims du coup 😂)

Bref. Tout ça pour te montrer à quel point le téléphone, la tablette, l’ordinateur, la console, ou que sais-je, peuvent devenir une réelle drogue et avoir un impact direct sur ton sommeil à cause des informations et des images qu’ils peuvent transmettre.

2. La consommation de boissons énergisantes ou d’excitants (à base de caféine, de théine, d’alcool…) Je ne vais pas m’étaler sur celui là je pense que c’est assez clair : les excitants, ça excite.

3. Boire trop d’eau le soir (ça peut paraître bête mais c’est un fait) : boire trop d’eau avant de dormir conduit à se lever plusieurs fois pour aller aux toilettes et ce n’est pas ça qui aide à s’endormir rapidement et bien).

4. Un repas trop lourd : une digestion difficile peut contrarier le sommeil. De plus il n’est jamais agréable de se sentir ballonné et encore moins juste avant de dormir.

5. Un repas trop léger ou pas de repas alors que tu avais faim (ton ventre va gargouiller, tu risque d’avoir des crampes à l’estomac et ton cerveau ne va penser qu’à une chose : manger.

6. Écouter de la musique bruyante (et le bruit en général) : cela va empêcher le retour au calme et l’apaisement de ton corps et de ton esprit permettant d’accéder à la phase d’endormissement.

7. Images violentes/gores/d’horreur : on aime tous regarder des films ou des séries le soir mais il faut tout de même faire attention si on est une âme un peu sensible ou si on a tendance à faire des cauchemars pendant la nuit. Les images que l’on enregistre pendant la journée et notamment les dernières que nous visualisons ont tendance à nous rester en tête et si elles ne sont pas spécialement douces et rassurante, cela peut venir perturber le sommeil.

A privilégier :

Préférer un livre plutôt que la télévision, la tablette ou le smartphone (pas de lumière bleue qui viendra perturber ton sommeil mais seulement un moment de détente, de relaxation.)

Une tisane (une seule sinon tu vas faire pipi…) ou boisson chaude de type Rooibos qui est surnommé « thé rouge » mais qui ne contient en réalité pas de théine et qui s’est révélé posséder de nombreuses vertus pour la santé (dont un effet positif sur les troubles du sommeil).

Un repas léger mais pas trop.

Dormir sur un matelas confortable avec des draps propres : c’est la BASE, le premier facteur qui va faciliter ton endormissement donc surtout à ne pas négliger.

Le réglage de la température ambiante (pas trop de chauffage : la chaleur peut venir contrarier le marchand de sable contrairement au froid. Le but n’est pas non plus de tomber malade donc à toi de trouver un juste milieu !).

Écrire sa journée : Alors je n’ai vu encore aucun site conseillant de le faire dans le cas des insomnies qu’elles soient passagères ou chroniques mais cet exercice me paraît pourtant indispensable si tu n’es pas très bien dans tes baskets en ce moment. Écrire ta journée va te permettre de te vider l’esprit en couchant tes pensées, réflexions et ce que tu as retenu de cette dernière sur papier. Cela va te permettre d’extérioriser le négatif mais également peut être te faire te rendre compte du positif! Ce sera un peu comme si tu en avais parlé à quelqu’un juste dans le but de te soulager l’esprit. Ça fait du bien je te l’assure.

Méditation, Ondes delta, ASMR : J’en vois certains venir avec leur « c’est chelou l’asmr », « ça me dégoûte », « ça me fait rien » et je comprends tout à fait que certaines personnes trouvent ça étrange et qu’elles ne soient pas du tout réceptives à ça. Dans ce cas vous pouvez privilégier la méditation et les ondes delta!

La méditation est connue pour avoir des propriétés apaisantes sur le corps et l’esprit. En effet, elle te permet de refaire le lien entre les deux et de retrouver une certaine harmonie. Elle peut faire office de thérapie si tu rencontre des problèmes de douleurs physiques liées à ton moral et vis versa. Quelque soit ton rythme de vie il est important de prendre du temps pour soi, pour se recentrer. C’est indispensable au bon fonctionnement de ton organisme et à ton équilibre intérieur. Tu peux donc essayer en fonction de ton emploi du temps de trouver un petit moment pour te retrouver au calme afin de lâcher prise et de te libérer ne serait ce que quelques minutes des soucis du quotidiens. Si tu ne sais pas trop comment t’y prendre sache qu’il existe plusieurs applications gratuites qui te donneront accès à des méditations guidées.

Les ondes delta sont quant à elles les ondes cérébrales du sommeil et de la méditation profonde. Elles provoquent une sensation de paix et de quiétude. Tu peux en écouter avant de dormir (sur YouTube par exemple) sans rester devant l’écran mais plutôt en fermant les yeux et en te laissant aller.

Voilà, c’est la fin de cet article! J’espère de tout coeur qu’il t’a plu et qu’il t’a aidé à y voir plus clair concernant tes éventuels problèmes de sommeil. Sache que la première étape pour parvenir à tes fins est d’abord de te rendre compte du problème, de le comprendre et enfin d’agir. Tu es donc sur la bonne voie!

Je te dis à très bientôt pour un nouvel article et te souhaite en attendant une belle journée mais surtout une bonne nuit de sommeil. 😉

Clothilde dlc

Clothilde est une jeune Parisienne de 24ans autodidacte. Elle est passionnée par l'art dans toutes ses formes ainsi que la psychologie, le développement personnel et les comportements humains. Actuellement en formation pour devenir Coach personnelle, elle a créé son propre site afin d'accompagner les personnes qui rencontrent des problématiques d'ordre personnelles, professionnelles ou encore sentimentales, à travers ses articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.