Tu sollicite en permanence les autres et ne parvient pas à prendre une décision par toi-même ? Tu ressens de l’angoisse quand tu es seul.e ou à la simple idée de l’être ? Tu as peur de l’abandon ? Tu es excessivement jaloux.se ? Et enfin, tu pense avoir un manque de d’estime et de confiance en toi?

Alors, c’est probablement que tu es dépendant.e affectif.ve.

La dépendance affective, qu’est ce que c’est exactement ?

Elle peut se définir comme un besoin compulsif d’affection. Il s’agit là d’un phénomène d’incapacité psychologique à vivre par et pour soi-même.

Elle est considérée comme pathologique à partir du moment où :

1. Elle est présente au quotidien

2. Elle provoque une profonde souffrance.

Les symptômes de la dépendance affective sont :

• Une tendance à solliciter l’avis des autres en permanence.

• De la difficulté à prendre une décision de soi même.

• La crainte et l’évitement de tout désaccord avec son interlocuteur.

• De l’anxiété lorsqu’on se retrouve seul ou simplement à l’idée de l’être.

• Une peur de l’abandon.

• Une jalousie excessive.

• Une insatisfaction chronique.

• Un manque d’estime de soi.

• Des comportements compulsifs.

De par ces symptômes, le/la dépendant.e affectif.ve a beaucoup de mal à vivre des relations saines, qu’elles soient amoureuses ou amicales.

Attention : une personne dépendante en amour ne l’est pas forcément en amitié, et vice versa.

Les raisons de cette dépendance peuvent provenir d’un manque d’affection durant l’enfance ou d’un choc émotionnel.

Les personnes touchées par la dépendance affective sont principalement hypersensibles et manquent de confiance en elles.

Comment sortir de la dépendance affective ?

Pour combattre la dépendance affective, il est en premier lieu important de prendre conscience de son état afin de travailler au mieux dessus. Être dépendant.e n’est pas une honte et surtout n’est pas irrémédiable.

La deuxième peut passer par une prise de distance vis à vis de la personne qui fait l’objet de cette dépendance pendant un moment. Même si ça peut paraître difficile voire impossible, il s’agit là une étape cruciale. Le but n’est pas de rompre avec la personne qu’on aime ou de mettre fin à une belle amitié. Le but est de prendre le temps de se recentrer, de vivre pour soi et de retrouver une dynamique propre, autrement dit son indépendance. Cela favorisera par la suite une meilleure confiance en soi et en ses ressources et, par conséquent, de meilleures relations.

Apprendre à vivre seul, c’est aussi apprendre à vivre par soi-même et pour soi-même. Il s’agit là d’une forme d’égoïsme positive permettant de renouer avec son identité ainsi que sa personnalité, de se construire sa propre vie, d’apprendre à faire ses propres choix, de réaliser ses propres rêves et enfin, de s’assumer pleinement.

Dans le cas où la dépendance nuit véritablement à la vie de la personne et est présente malgré les efforts fournis, il est fortement recommandé de se faire aider par un spécialiste : coach personnel, psychologue ou psychiatre, afin de parvenir à surmonter cet état qui peut être une réelle source de souffrance au quotidien.

La dépendance affective n’est pas une chose à prendre à la légère. Elle est en effet capable, en plus d’apporter sa dose d’angoisse et de souffrance, de détruire des relations qui nous sont chères. C’est pourquoi il est important d’agir dès lors que l’on pense regrouper plusieurs symptômes.

La lecture de livres de développement personnel sur le sujet peut également s’avérer être un bon moyen d’avancer et de s’en débarrasser de façon durable.

☻︎J’ai moi-même connu cet état et je t’assure qu’il est totalement possible d’en sortir ! Pour cela il faut le vouloir très très fort, y croire et enfin, agir.☻︎

Clothilde dlc

Clothilde est une jeune Parisienne de 24ans autodidacte. Elle est passionnée par l'art dans toutes ses formes ainsi que la psychologie, le développement personnel et les comportements humains. Actuellement en formation pour devenir Coach personnelle, elle a créé son propre site afin d'accompagner les personnes qui rencontrent des problématiques d'ordre personnelles, professionnelles ou encore sentimentales, à travers ses articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.